Les techniques de réalisation en formation 3d

les-techniques-de-realisation-en-formation-3d.jpg

Avec le développement du progrès techniqueet l’intérêt que le monde, notamment le secteur du multimédia, porte pour la 3D, les formations 3dn’ont jamais été aussi populaires. Ces formations 3dont pour principaux objectifs d’enseigner aux étudiants toutes les bases de la 3d. Aujourd’hui, il est possible de suivre une formation 3dau sein d’un établissement spécialisé ou gratuitement sur le net, grâce à des plateformes comme OpenClassRoom ou des tutoriels vidéo. Néanmoins, seules les formations 3d en établissement spécialisé sont cautionnées par un diplôme. Mais quel que soit le type de la formation, le programme doit toujours intégrer l’apprentissage des grandes techniques de réalisation 3d.

Quelles sont les grandes techniques de réalisation enseignées en formation 3d ?

Une formation 3d doit obligatoire enseigner aux étudiants les techniques de modélisation et d’animation 3D. Ces techniques constituent la base de la réalisation 3D et le plus gros du travail du concepteur 3D. A l’issue de la formation, les étudiants doivent être capables de modéliser et d’animer en 3D, des séquences ou n’importe quel objet, sur les logiciels les plus utilisés dans le milieu professionnel (Maya, 3ds Max, etc.).
Les techniques de story-boarding et animatique sont aussi enseignées au cours de ces formations. La maitrise de ces techniques permet aux étudiants de créer des séquences organisées et qui suivent un scénario. Autrement dit : une véritable histoire (court-métrage, film d’animation, etc.).
D’autres techniques un peu plus spécifiques sont aussi enseignées au cours de ces formations, notamment : le motion design, l’utilisation de logiciel d’édition, le workflow, etc.

Quelles connaissances ces techniques de réalisation demandent-elles ?

quelles-connaissances-ces-techniques-de-realisation-demandent-elles.jpg

Pour pouvoir approfondir ces techniques en formation 3d, il est impératif d’avoir au moins, un minimum de connaissance en imagerie numérique. Autrement dit : connaitre les bases et savoir comment utiliser Photoshop, d’After-Effect ou encore d’Illustrator ; connaitre le fonctionnement des mouvements cinétiques 3d ; savoir éditer des images ; mais surtout, connaitre le fonctionnement du rendu 3D.