Le motion design : l’art de créer des œuvres animées

le-motion-design-lart-de-creer-des-ouvres-animees.jpg

Nous pouvons définir le motion design comme l’art de donner vie aux œuvres graphiques. Celui qui travaille dans cet univers doit maîtriser les techniques du graphisme et de l’audiovisuel. Le domaine du motion design peut toucher tout support animé comme l’art numérique, les interfaces graphiques de page web, les logiciels, les systèmes d’exploitation, la réalité virtuelle, les jeux vidéo et même les œuvres de fiction.

Les origines du motion design

motion-design.jpg

Comme il n’y a pas de définition universelle de cet art, il est aussi difficile de cerner son origine. Si on se réfère à la définition qu’on a ici, on peut dire que concept a été né au XVIIIe siècle, mais le terme n’a pas encore été évoqué par Michael Betancourt dans les temps. C’est n 1960 que le terme « motion graphic » nait avec l’entreprise Motion Graphics Inc. Cependant, lemotion design ne retrouve sa place que lorsque Saul Bass révolutionne l’identité visuelle au cinéma et les génériques de film avec des concepts graphiques de mouvement. Le concept prend de l’ampleur et est développé par Maurice Binder dans le domaine de la publicité, mais son œuvre de motion design dans les séquences d’ouverture des James Bond a fait de lui un pionnier dans ce domaine.

Les techniques utilisées pour créer du motion design

les-techniques-utilisees-pour-creer-du-motion-design.jpg

Le motion design est un graphique en mouvement et pour pouvoir le réaliser, il faut avoir recours à plusieurs techniques, dont l’écriture,/le script, les dessins de préparations, les animations 2D et 3D, le mécanique et la physique. Il est aussi impératif que le motion designer maîtrise aussi la chimie, la programmation de logiciel et d’interface, les prises de vue, le tournage, le montage, l’étalonnage et les effets spéciaux. C’est en combinant toutes ces techniques qu’il aura un résultat en motion design.